"LA CULTURE EN PARTAGE" avec
Frédéric MORIN architecte-conférencier

Histoires d'Architectures bioclimatiques

À la fois dedans et dehors, la fluidité de l'espace.
L'architecture contemporaine en chemin vers une belle architecture adaptée au réchauffement climatique
de 1980 à nos jours

Voici une partie du diaporama proposé par Frédéric Morin, architecte-conférencier, sur l'histoire de la fluidité des espaces entre dedans et dehors, ou « à la fois dedans et dehors », avec l'architecture contemporaine depuis 1980 jusqu'à nos jours :

complété et mis à jour le 8 juillet 2020

Comme pour beaucoup d'objets de la vie quotidienne, l'architecture apporte une solution au conflit entre la forme et la fonction : la fonction dicte-elle nécessairement la forme, ou bien la forme impose-t-elle ses contraintes à la fonction ?
Du fait que l'on vit « dans » l'architecture, ce conflit s'exprime également entre l'intérieur et l'extérieur : les formes intérieures dictent-elles les formes extérieures, ou bien la composition des extérieurs (les façades) dicte-t-elle les arrangements intérieurs ?
En théâtralisant les tensions entre la forme et la fonction, entre l'intérieur et l'extérieur, la fluidité spatiale est un outil majeur du sens (= sémantique) de l'architecture en apportant des solutions novatrices.
conference sur la fluidite des espaces dans l'architecture contemporaine

En plus, les réalisations de quelques architectes contemporains indiscutablement connus tels que Norman Foster (1935), Frank Gehry (1929), Tadao Ando (1941), Jean Nouvel (1945) ou Shigeru Ban (1957) éclairent d'un jour nouveau les réponses que les architectes peuvent apporter aux enjeux climatiques qui vont marquer les décennies à venir. Avec des températures de plus en plus élevées et un climat globalement plus continental, comment assurer le confort tout en diminuant le coût énergétique d'exploitation des espaces de la vie des humains toujours plus nombreux ?

Ces architectes remarquables privilégient un espace intermédiaire entre les espaces intérieurs et extérieurs : « entre dedans et dehors ». L'aboutissement de l'art de construire ne serait pas la seule conception des volumes solides (le « plein ») mais résiderait aussi dans la manière de ne pas fermer l’espace.
Plutôt que barrières étanches, les parois deviennent des filtres qu'il faut accumuler, et entre lesquels on vit et on vit mieux.

Avec une quinzaine d'exemples, nous verrons ensemble comment ces architectes ont fait circuler l'air, l'eau et sa fraîcheur, apporté la lumière et l'ombre naturelles dans le Louvre Abu-Dhabi par Nouvel, dans le nouveau siège social à énergie positive d'Apple à Cuppertino par Foster ou celui de Facebook à Menlo Park par Gehry... sans sacrifier l'esthétique sur l'autel de l'efficacité thermique.

Aujourd'hui les techniques et les performances des matériaux (notamment les matériaux d'isolation) ont progressé d'une manière telle que ces beautés prouvent leur efficacité dès lors qu'on les pratique.
À différents niveaux leurs beautés sont réelles !

La fluidité des espaces entre dedans et dehors, ou « à la fois dedans et dehors », avec l'architecture moderne et contemporaine depuis 1980 jusqu'à nos jours :


Musée National Qatar / Nouvel
Musée National du Qatar à Doha par Nouvel en 2019
Doha 2019
Apple Space Ship / Foster
Apple Headquarters Spaceship à Cupertino par Foster en 2018
Cupertino 2018
Kar Khaneh / Pirayesh
Kar Khaneh office building à Tehran par Pirayesh+Haghbin en 2017
Teheran 2017

Louvre Abu Dhabi / Nouvel
Louvre Abu Dhabi par Nouvel en 2017
Abu Dhabi 2017
Facebook HQ / Gehry
HQ Facebook MPK20 à Menlo Park par Gehry en 2015
Menlo Park 2015
MuCEM / Ricciotti
Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée Mucem à Marseille par Ricciotti en 2013
Marseille 2013

Burj-Qatar / Nouvel
immeuble de bureaux Burj-Qatar à Doha par Nouvel en 2012
Doha 2012
Birkha Bawari / Mridul
stepwell baoli Birkha Bawari à Jodhpur par Mridul en 2009
Jodhpur 2009
Nine Bridges Club-house / Ban
Nine Bridges Country Club-house à Yeoju-Gun (S-Korea) par Ban en 2009
Yeoju-Gun 2009

Pearl Academy Fashion / Rastogi
Pearl Academy Fashion à Jaipur par Rastogi en 2008
Jaipur 2008
IPE Agora / Denu+Paradon
Agora Immeuble du Parlement Européen à Strasbourg par Denu + Paradon en 2008
Strasbourg 2008
Magasins Tod's / Ito
immeuble des magasins Tod's à Tokyo par Ito en 2004
Tokyo 2004

Modern Art Museum / Ando
Modern Art Museum de Fort Worth par Ando en 2002
Fort Worth 2002
Palais Justice / Nouvel
Palais de Justice de Nantes par Nouvel en 2000
Nantes 2000
Bundestag réunifié / Foster
Reichstag pour le Bundestag réunifié à Berlin par Foster en 1999
Berlin 1999

Palais Justice / Rogers
Palais de Justice de Bordeaux par Rogers en 1998
Bordeaux 1998
Eglise de la Lumière / Ando
Eglise de la Lumière à Osaka par Ando en 1989
Osaka 1989
Institut Monde Arabe / Nouvel
Institut du Monde Arabe à Paris par Nouvel en 1987
Paris 1987




INTRODUCTION :
le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 :


fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 se reflétant de nuit dans le lac

Louis Kahn a été sollicité en 1961 par l'entremise de l'un de ses étudiants, Muzharul Islam devenu un architecte bengladeshi de renom, pour construire le capitole de la seconde capitale du Pakistan, alors présidé par Ayub Khan à Islamabad. Outre l'ensemble législatif de Dhaka, Kahn a également traité les logements du personnel politique et des fonctionnaires, dans la perspective de rendre les personnes qui fréquentent ces espaces heureuses et fières d'être là plutôt qu'ailleurs, et de souder ainsi les éléments individuels de la nouvelle nation du Bangladesh. En composant une image moderne de la culture et du patrimoine issu de la partition de l'Inde suite à l'indépendance de 1947, avec un succès indiscutable Kahn et son architecture ont apporté une contribution remarquable à l'édification de cette nation aussi pauvre que jeune.


bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  Dans un pays très souvent innondé, ici il faut monter pour atteindre le plan d'eau qui entoure le bâtiment, tel des douves

bioclimatique fluidité des espaces : de nuit le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982

Le climat de Dhaka résite assez bien à la comparaison avec ce que nous connaissons en Europe : l'amplitude des records n'est que de 36°C (de +6° à + 42°C) ; la température annelle moyenne est de 26°C. La moyenne des températures hautes ne descend jamais sous 25°C ; celle des température basses jamais sous 13°C. La pluviométrie annuelle dépasse 2 mètres, déversée en six mois de mousson entre mi-avril et mi-octobre :


climate data Dhaka

L'Assemblée Nationale du Bangladesh est accueillie dans un bâtiment au-milieu d'un plan d'eau, un lac artificiel surélevé au-dessus du niveau des terrains environnants : une partie des accès se fait en barque. Les murs sont percés de trous dont les formes géométriques résonnent avec la culture locale ; les espaces couverts derrière ses trous sont autant d'« iwans » traditionnels en Orient, de haut porches dans lesquels l'air chaud monte naturellement pour être évacué en haut et remplacé par de l'air rafraichi par l'évaporation du lac. Voilà comment le confort thermique des occupants des bureaux qui donnent sur l'intérieur de ces « iwans » ombragés est assuré :


bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les loggias sur lesquelles s'ouvrent les bureaux sont desservies par des quais où accostent les barques

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  vu côté cafétaria, le bâtiment du Parlement émerge du lac ; à gauche sont des logements des parlementaires ou des employés

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  le bâtiment du Parlement émerge du lac ; à gauche sont des logements des parlementaires ou des employés

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  l'hémicycle du Parlement dépasse au-dessus de l'enceinte des bureaux sur la droite et services collectifs = cafétaria à gauche

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  le plan d'aménagement d'ensemble du site

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  vue aerienne d'ensemble du site du Capitole

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  le plan du bâtiment de l'Assemblée Nationale

Vue aérienne du bâtiment de l'Assemblée Nationale. Devant à gauche, les quatre tours sont celles de la salle de prière ; à l'opposé sont les grands escaliers, à droite la cafétaria et à gauche une partie privative. Les façades des bureaux sont marquées par les triangles pointus qui couronnent leurs « iwans », un espace traditionnel dont la forme est ici revisitée par la modernité de Kahn :


bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  vue aerienne du bâtiment de l'Assemblée Nationale. Devant à gauche, les quatre tours sont celles de la salle de prière ; 
  à l'opposé sont les grands escaliers, à droite la cafétaria et à gauche une partie privative. 
  Les façades des bureaux sont marquées par les triangles pointus qui couronnent leurs « iwans »

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  l'entrée monumentale par les grands escaliers de distribution intérieure

Les escaliers du grand hall de distribution intérieure offrent des perspectives exceptionnelles. Comment ne pas être fier d'appartenir à la nation qui s'est construit une telle maison commune ? Là se niche la rationalité de cet espace, une façon de « Grand Escalier » de l'Opéra Garnier :


bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les escaliers du grand hall de distribution intérieure

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les escaliers du grand hall de distribution intérieure

« Je travaille à développer l'élément à un point tel qu'il devient une entité poétique qui a sa propre beauté en dehors de sa place dans la composition. De cette façon, il devient donneur de lumière. » Louis Kahn.


bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les escaliers du grand hall de distribution intérieure

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  vers la salle de prière à droite et vers l'hémicycle du Parlement à gauche

bioclimatique fluidité des espaces: le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  la salle de prière à gauche et l'hémicycle du Parlement à droite

Le tambour octogonal de la Chambre du Parlement, l'Assemblée Nationale, est couvert par une voûte d'arêtes octopartite qui distribue la lumière. Ce dispositif est un écho modernisé par le béton des voûtements des bazars orientaux, par exemple la grande coupole du Bazar des Tapis à Yazd en Iran :


bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  la voûte d'arêtes octopartite de l'hémicycle du Parlement culmine à 36m de hauteur

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ; section générale :
  la salle de prière à gauche, l'hémicycle du Parlement au milieu et les grands escaliers à droite

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  l'hémicycle du Parlement national

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  l'hémicycle du Parlement national accueille mieux le multipartisme que les structures bipartites héritées de la tradition anglaise

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  l'hémicycle du Parlement national accueille mieux le multipartisme que les structures bipartites héritées de la tradition anglaise

Les bureaux ouvrent sur leurs loggias, une interprétation moderne des « iwans » traditionnels :


bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les bureaux sont éclairés au-travers des loggias et communiquent aussi via le plan d'eau

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les bureaux sont éclairés au-travers des loggias et communiquent aussi via le plan d'eau

A droite, les bureaux et leurs escaliers d'embarquement vers les logements au fond à gauche :


bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les logements à gauche et les bureaux à droite communiquent via le plan d'eau

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les logements à gauche et les bureaux à droite communiquent via le plan d'eau

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  l'hémicycle du Parlement dépasse au-dessus de l'enceinte des bureaux

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les logements entourés du plan d'eau

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les logements entourés du plan d'eau

bioclimatique fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les logements entourés du plan d'eau

Inauguré en 1982 huit ans après la mort de Louis Kahn en 1974, l'ensemble du Parlement du Bangladesh (pour 800.000m² tout de même...) aura coûté environ 32 millions de dollars US, ce qui ressemble au double du prix de vente d'une villa luxueuse en Californie. Il aura procuré un travail (et le revenu qui va avec) à des milliers de travailleurs locaux qui ont fabriqué les briques et réalisé à la main l'essentiel de la construction :


bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  les briques de fabrication locale

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  le chantier de construction locale

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  le chantier de construction locale

bioclimatique fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  la construction des structures de béton armé entourant l'octogone de la Chambre du Parlement

Au Sud du palais de l'Assemblée, la salle de prière est cantonnée de quatre tours rondes, creuses, qui procurent un éclairage spectaculaire à l'intérieur de la salle : c'est l'un des rares espaces où la lumière directe du soleil peut pénétrer. Là encore Kahn a composé une relation toute spéciale entre l'intérieur et l'exterieur, avec ces arcs d'angles qui se prolongent au-delà, pour faire imaginer des sphères dont un quart est intérieur et trois quarts extérieurs :


fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  la salle de prière du Capitole du Bangladesh

fluidité des espaces : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  la salle de prière du Capitole du Bangladesh

fluidité spatiale : le Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982 ;
  la salle de prière du Capitole du Bangladesh

RETOUR VERS LE HAUT DE PAGE
D'autres informations ? poursuivez en visitant :
conference sur la fluidite bioclimatique des espaces dans l'architecture contemporaine

complété et mis à jour le 8 juillet 2020
mentions-légales


Droit à l'Image :
si vous souhaitez que l'une de vos photos
soit supprimée de ce site pédagogique,
merci de contacter le webmaster :
ici





HISTOIRES
D'ARCHITECTURES



terrasse pergola table hotes saillans vue 3 becs foret saou www.chambres-hotes-morin-salome.fr

.

pour contacter Frédéric Morin
architecte-conférencier :
06.14.18.75.89 -- 04.75.21.43.95


Droit à l'Image :
si vous souhaitez que l'une de vos photos
soit supprimée de ce site pédagogique,
merci de contacter le webmaster :
ici



RETOUR VERS
LES AUTRES
CONFERENCES DE
FREDERIC MORIN
cliquez ici

.
Conférences proposées
dans le cadre des nombreuses
Universités Populaires de la Drôme
ou à la
Maison de l'Architecture de la Drôme

Maison de l'Architecture de la Drôme logo
Association Loi 1901
Maison des Têtes
57, Grande Rue
26000 VALENCE
contact
.

LA FLUIDITÉ DES ESPACES ENTRE DEDANS ET DEHORS, OU « À LA FOIS DEDANS ET DEHORS », AVEC L'ARCHITECTURE CONTEMPORAINE DEPUIS 1980 JUSQU'À NOS JOURS :

ARCHITECTURE et CLIMAT
Fluidité des espaces
conférence sur l'adaptation au réchauffement climatique par la fluidité des espaces 
  dans l'architecture contemporaine ; conférence de Frédéric Morin
Adaptation bioclimatique
Architecture CONTEMPORAINE
1980-2019

ARCHITECTURE et CLIMAT
Fluidité des espaces
conférence sur l'adaptation aux climats arides par la fluidité des espaces 
  dans l'architecture moderne ; conférence de Frédéric Morin
Adaptation climatique
Architecture MODERNE
1900-1980

MAISONS D'ARCHITECTES
conférence de Frédéric Morin sur les maisons iconiques d'architectes vers une belle architecture bioclimatique adaptée au réchauffement
belle architecture bioclimatique
adaptation au réchauffement


ARCHITECTURE et CLIMAT
l'adaptation aux changements climatiques par la fluidité des espaces : 
  l'exemple des palais orientaux ; conférence de Frédéric Morin
l'adaptation des palais orientaux


ARCHITECTURE des DESERTS
conférence de Frédéric Morin sur l'architecture traditionnelle bioclimatique dans les zones désertiques
  l'adaptation aux changements climatiques : les solutions traditionnelles en Iran
adaptation des maisons en Iran


.
Musée National Qatar / Nouvel
Musée National du Qatar à Doha par Nouvel en 2019
Doha 2019

Apple Space Ship / Foster
Apple Headquarters Spaceship à Cupertino par Foster en 2018
Cupertino 2018

Kar Khaneh / Pirayesh
Kar Khaneh office building à Tehran par Pirayesh+Haghbin en 2017
Teheran 2017

Louvre Abu Dhabi / Nouvel
Louvre Abu Dhabi par Nouvel en 2017
Abu Dhabi 2017

Facebook HQ / Gehry
HQ Facebook MPK20 à Menlo Park par Gehry en 2015
Menlo Park 2015

MuCEM / Ricciotti
Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée Mucem à Marseille par Ricciotti en 2013
Marseille 2013

Burj-Qatar / Nouvel
immeuble de bureaux Burj-Qatar à Doha par Nouvel en 2012
Doha 2012

Birkha Bawari / Mridul
stepwell baoli Birkha Bawari à Jodhpur par Mridul en 2009
Jodhpur 2009

Nine Bridges Club-house / Ban
Nine Bridges Country Club-house à Yeoju-Gun (S-Korea) par Ban en 2009
Yeoju-Gun 2009

Pearl Academy Fashion / Rastogi
Pearl Academy Fashion à Jaipur par Rastogi en 2008
Jaipur 2008

IPE Agora / Denu+Paradon
Agora Immeuble du Parlement Européen à Strasbourg par Denu + Paradon en 2008
Strasbourg 2008

Magasins Tod's / Ito
immeuble des magasins Tod's à Tokyo par Ito en 2004
Tokyo 2004

Modern Art Museum / Ando
Modern Art Museum de Fort Worth par Ando en 2002
Fort Worth 2002

Palais Justice / Nouvel
Palais de Justice de Nantes par Nouvel en 2000
Nantes 2000

Bundestag réunifié / Foster
Reichstag pour le Bundestag réunifié à Berlin par Foster en 1999
Berlin 1999

Palais Justice / Rogers
Palais de Justice de Bordeaux par Rogers en 1998
Bordeaux 1998

Eglise de la Lumière Ando
Eglise de la Lumière à Osaka par Ando en 1989
Osaka 1989

Institut Monde Arabe / Nouvel
Institut du Monde Arabe à Paris par Nouvel en 1987
Paris 1987

Capitole Bangladesh / Kahn
Capitole du Bangladesh à Dhaka par Kahn en 1982
Dhaka 1982

.
.
ARCHITECTURE MODERNE
histoire de l'architecture moderne en Allemagne jusqu'en 1933 ; conference de Frederic Morin
LES APPORTS ALLEMANDS


LES PONTS histoire et techniques de construction des ponts depuis l'Antiquité romaine jusqu'à aujourd'hui ; conference de Frederic Morin
HISTOIRE & TECHNIQUES


MUSEES DU Architectures des musées du Sud-Est de la France ; conference de Frederic Morin
SUD-EST DE LA FRANCE


MATERIAUX de CONSTRUCTION
conference 2019 histoire techniques fabrication des materiaux de construction ; conference de Frédéric Morin
histoire de leur fabrication


ARCHITECTURE CHRETIENNE
conference 2019 histoire de l'architecture chrétienne le long du pelerinage de Saint-Jacques de Compostelle
sur les chemins de St-Jacques



RETOUR VERS
LES AUTRES
CONFERENCES DE
FREDERIC MORIN
cliquez ici

.